En résidence du 22 au 30 avril 2016

Yasmeen Godder est une artiste dont la présence scénique ne laisse pas indemne. En tant que chorégraphe, elle développe un travail percutant dans lequel elle repousse les limites du corps et de la forme avec dérision et profondeur.

Pour sa nouvelle création, elle décide d’explorer le concept de “sentiments collectifs” et la façon dont ils prolifèrent et se standardisent à l’intérieur d’un groupe de personnes. Elle s’intéresse au mécanisme de ce phénomène social, à son impact à la fois sur l’individu et sur le groupe. 
Yasmeen Godder structure sa performance comme une expérience scientifique conçue pour tester la possibilité d’unissons émotionnels et constater leurs effets et leur impact sur les participants comme sur les spectateurs.
Les corps entrent en lien et on découvre alors jusqu’à quel point les relations peuvent être façonnées par l’émotion et comment celle-ci parvient à définir ou brouiller les frontières entre les individus. 

— Yasmeen Godder
Née à Jérusalem, Yasmeen Goddera grandi à New York et vit en Israël depuis son
retour en 1999. Son travail a été présenté internationalement, dans des festivals tels que le Lincoln Center Festival, le Tokyo International Festival, Montpellier Danse, le Kunstenfestivaldesarts à Bruxelles, ou dans des théâtres comme le HAU à Berlin, le Place Theater à Londres, le Sydney Opera House, Les Subsistances de Lyon et beaucoup d’autres. Elle a reçu de nombreux prix, notamment un Bessie Award à New York en 2001, le prix du ministère israélien des affaires culturelles, le prix de la Fondation Rabinovich, le prix Rosenblum de la municipalité de Tel-Aviv, et le prix Landau de la Lottery National. En 2007, le studio Yasmeen Godder est ouvert à Jaffa et abrite depuis tous ses projets et activités.

Première
06 mai 2016 - Tanz und Theatre Festivalde Freiburg, (Allemagne)