En résidence du 15 au 26 février 2016

 Le CCNR porte une attention toute particulière au parcours de Thomas Hauert qui développe depuis des années une recherche passionnée et inventive dans l’écriture du mouvement et sa réalisation scénique. Après MONO en 2013, le CCNR l’accueille pour une nouvelle résidence. 

Avec sa nouvelle pièce de groupe pour six danseurs, Thomas Hauert prend comme point de départ la question de l’« interprétation » : comme mode d’exécution d’une pièce, d’un texte, d’une partition : celle de l’artiste; mais aussi l’interprétation comme sens donné à un signe, un son, un geste : celle du spectateur. Ces deux formes se rencontrent pour donner naissance à l’expérience artistique. Thomas Hauert utilise des morceaux musicaux existants qu’il met en relation étroite avec des partitions chorégraphiques, danses écrites ou improvisations structurées en lien avec la musique. À nouveau, le chorégraphe demeure fasciné par les relations fécondes entre danse et musique. Les danseurs se confrontent ici au Concerto en fa de George Gershwin et à l’écriture du compositeur contemporain Mauro Lanza dans Ludus de Morte Regis. Thomas Hauert rassemble à nouveau pour cette création ses danseurs complices dont certains l’accompagnent depuis plus d’une décennie. 


— Thomas Hauert
Chorégraphe suisse installé à Bruxelles, Thomas Hauert a dansé auprès d’Anne
Teresa De Keersmaeker, Gonnie Heggen, David Zambrano et Pierre Droulers. En 1997, il fonde sa compagnie, ZOO, avec laquelle il crée Cows in space (1998) puis une quinzaine de spectacles jusqu’à aujourd’hui. Plusieurs de ses danseurs l’accompagnent depuis le début de la compagnie et mènent à ses côtés un travail d’une rare exigence, explorant notamment les tensions et articulations possibles entre ordre et désordre, forme et informe, liberté et contrainte, groupe et individus. Depuis 2014, il est le responsable académique du nouveau bachelor en danse contemporaine de la Haute École de Théâtre La Manufacture à Lausanne. Thomas Hauert est en résidence à Charleroi-Danses.

Première
18 mars 2016 - Programme Commun - Théâtre Sévelin 36 à Lausanne