En résidence "Matières premières" du 20 février au 02 mars 2017

"L’espace-temps est en mutation, notre rapport à la temporalité se dérègle. Notre climat corporel se réchauffe au fur et à mesure que le temps s’écoule, le pic de saturation et au maximum.
Le dialogue entre corps et environnement semble erroné, désynchronisé. Notre paysage se déforme dans l’espace, notre rythme s’accélère dans le temps.
Dans une atmosphère électrique et sous tension, une nouvelle ère se dessine peu à peu et s’apprête à prendre forme.
A travers l’interprétation de 8 danseurs, je souhaite développer un nouveau langage corporel entre lenteur et vitesse. Les danseurs vont vivre, sous une nouvelle forme poétique, la cadence virulente des musiciens en live dirigé par Alexandre Castaing, leur laissant peu de place au souffle.
La lenteur sera une réflexion sur l’instant présent et sur l’énergie qui nous entoure."
Thô Anothaï

— Thô Anothaï
Né au Laos en 1980, Thô Anothaï débute la danse à l’âge de 13 ans à Bonneville (Haute-Savoie). Danseur passionné et autodidacte, il se lance d’abord dans les battles en France (vainqueur Battle Tour 98 à Lyon, finaliste Total Session 1 & 2 à Grenoble) puis à l’étranger (Italie, Allemagne, Suisse…).
En 2000, il est repéré par la Compagnie Alexandra N’possee de Chambéry qui l’engage comme danseur interprète pour plusieurs années (2000 Traces, 2001 Kiteb, 2002 Azimut, 2003 Né pour l’autre). C’est à cette époque qu’il commence à donner des cours de danse et stages afin de pouvoir transmettre et partager sa passion dans la région Rhône Alpes (école de danse de Genève, école de danse de Cluses, conservatoire Annecy…) Toujours aussi avide d’apprendre, il prend de nombreux stages avec des pionniers de la danse Hip-Hop tel que Storm, Popping Pete, Joseph Go, et se forme au côté de Thierry Verger et Ira Kodiche en Jazz à Paris.
En 2004, il rejoint la Compagnie Accro-Rap pour les créations Les corps étrangers puis Petites histores.com. Il voyage alors à travers le monde (Palestine, Hollande, Inde, Chine, Thaïlande, Laos, Cambodge, Nouvelle Calédonie, Etats-Unis…), s’enrichissant ainsi des autres danses et cultures pour progresser dans sa danse et développer sa vision chorégraphique.
Thô Anothaï décide de créer sa compagnie en 2007 afin de pouvoir mettre en oeuvre son univers artistique.

Programme Matières premières au CCNR
en savoir +