En résidence d'avril à juillet 2018
Coopération avec Yokohama Dance Collection EX

Depuis 4 ans, le CCNR s’engage pour la jeune création asiatique avec le concours Yokohama Dance Collection
En 2015 il devient la structure porteuse du projet d’accueil en France du lauréat. 
Après Mikiko Kawamura en 2016 et Junpei Hamada l’an passé, le choix de Yuval Pick et de l’Institut Français du Japon s’est porté sur Ryu Suzuki. 
Il sera en résidence pour créer sa nouvelle pièce au CCNR et dans des lieux partenaires pendant 3 mois.

Solo de Ryu Suzuki
"After Rust" est un solo basé sur la question : "Quelle étape après la rouille?", il explore ce qui arrive à un matériau après la rouille.
Pour cette pièce, je vais me concentrer principalement sur la rouille physique et mentale du corps et de l'esprit humain. Au cours de ces dernières années, j'ai consacré plus de temps à la chorégraphie et à l'enseignement qu'à la danse elle-même. En tant qu'artiste j'ai beaucoup grandi, mais en tant que danseur, en tant que matériau physique, j'ai senti que mon corps rouillait. Ce sentiment m'a fait me poser des questions : "vais-je voir le monde différemment si je me débarrasse de cette rouille sur mon corps ?"
- Je veux m'en débarrasser, et voir ce qui arrive à mon corps si je le forge dans la création "After Rust", et voir ainsi s'il y a une différence dans la façon dont je vois le monde autour de moi. En créant et en réalisant "After Rust", je veux vérifier si cet état de rouille est une étape nécessaire dans ma vie, pour continuer vers d'autres horizons.

Présentation dans le cadre du festival "Entrée des Artistes" aux Subsistances - Lyon

— Ryu Suzuki
Danseur japonais, il est diplômé de la Rambert School of Ballet and Contemporary Dance au Royaume-Uni. Pendant ses études, il est sélectionné pour danser dans "A Linha Curva" d'Itzik Galili et participe aux tournées de la Rambert Dance Company. Après avoir obtenu son diplôme, il travaille avec le Phoenix Dance Theatre et des chorégraphes tels qu'Akram Khan, Sidi Larbi Cherkaoui, Philippe Decouflé, Tero Saarinen, Inbal Pinto / Avshalom Pollak, Tristan Sharps, Motoko Hirayama, Ryohei Kondo, Kenta Kojiri... En tant que chorégraphe, il créé de nombreuses pièces et reçoit notamment " The Session Best Prize from Kagurazaka Session House" pour son solo "Agnus" (2013), et le "Prix de l'Ambassade de France pour les jeunes chorégraphes", le "Prix MASDANZA" et "FTIS Award" du Yokohama Dance Collection 2017 pour son solo "BU" (2017).

Remerciements au CN D.