Laura Lamy et Tristan Robillard / Resodancer company - Prologue
Dispositif Matières Premières 

« Dans les années 50, en pleine nuit, perdu entre remords et colère, nous comprenons que quelqu’un s’apprête à commettre un meurtre, sans savoir qu’une étrange personnes est témoin de ses intentions. » En s’inspirant de l’univers sombre d’Alfred Hitchcock, la pièce oscille entre narration et abstraction tel un court-métrage. Cette narration est le point de départ, pour cadrer, décrire, et placer le contexte. La physicalité, tantôt explosive tantôt fluide, sert ici de langage pour raconter autre chose. Les relations hommes-femmes sont-elles inévitables, car même sans le propos la présence seule de nos deux corps suffit à elle-même pour raconter une histoire forte. Comment s’en détacher? Ou s’en inspirer?