Practice

Practice de Yuval Pick : La vision de l’artiste, son inspiration, sa philosophie et sa méthode

Depuis plusieurs années je développe une pratique qui nourrit ma danse et mes pièces et qui est devenue la pratique quotidienne des danseurs de ma compagnie.

Cette pratique considère chaque mouvement comme une action.
Cette action est une manifestation du soi, concrétisée par une intention précise.

Pour réaliser chaque action j'ai développé un travail fin sur le “corps imaginaire”. A travers des images sensorielle, ludiques et organiques on éveille par différentes expériences physiques le « corps imaginaire » pour transformer sa perception du corps, souvent codé dans notre société et particulièrement dans la danse.
Ces différentes images, souvent croisées, permettent le participant d’être dans l’action et trouver son intention: atterrir avec le cœur, rire avec le bassin…

Pour provoquer la vitalité de l’axe central du corps, On fait naître en lui des sensations de mouvements permanents en utilisant des dynamiques et des intensités différentes. On crée des mouvements de rotation autour de la colonne vertébrale pour développer la flexibilité, la mobilité et la malléabilité.

On active les trajectoires des mouvements qui naissent du centre et s’ouvrent vers la périphérie et on dynamise le lien entre le haut et le bas.
Entre le haut du corps, le bassin et les jambes s’orchestre un jeu de rebonds, de rythmes et de succession de mouvements pour trouver une portée plus riche et renforcer la relation entre corps et force gravitaire.
Ce processus de travail donne accès à une « spirale intérieure » qui créée des situations asymétriques et met le corps dans un état de déséquilibre. Cet état permet de parcourir des trajectoires variées, de pénétrer, se déplacer, moduler et investir l’espace. C’est une confrontation avec l’inattendu qu’on pratique ici avec joie, audace et enthousiasme.

Practice
propose aux danseurs professionnels et amateurs des outils pour rencontrer autrement son corps et celui de l'autre par sa créativité.

Practice se fait ensemble. L’espace-entre dévient un espace de jeu. On l’explore, on le modifie, on le réorganise, on l’invente.
On est là pour se libérer, oser découvrir et prendre plaisir à se déplacer vers l’inconnu.