« J’ai choisi de mixer deux pièces musicales, minimales abstraites : The anvil chorus qui est une partition de percussion martelée et intensive avec une sonorité très basique, une musique épurée dans laquelle je dirais qu’il est presque question d’essence. The so-called laws of nature dans laquelle il existe une tension importante entre une forme tribale et une forme apprivoisée. C’est une partition qui explore différentes formulations et variations d’une même structure. Le geste percussif des musiciens m’a beaucoup inspiré, j’ai donc entamé un processus de recherche du mouvement autour de la notion de gravité. L’aspect compositionnel de ces oeuvres a, quant à lui, nourri mon envie de travailler sur la formation d’un groupe humain. La démarche pour cette nouvelle pièce est différente de mon travail habituel. Ici, j’impose un travail minimal tout en étant expressif, j’ai envie de prendre les corps et de développer des mouvements simples et basiques, il s’agit d’un travail de synthèse, l’envie étant de garder uniquement ce qui est essentiel dans le mouvement avec cette musique à la fois structurée et tribale. C’est la première fois que je travaille avec des musiciens en live sur scène. Comme leur présence et leur posture comptent beaucoup sur le plateau, j’ai réfléchi à cette perspective et j’ai décidé de positionner cet ensemble de percussions dans un rapport cérémonial à la scène et à l’espace. »

« Rite ‘no hero’
Groupies, No hero
No Play Hero
Play No Hero
No heroes, and Groupe. »
Yuval Pick