Dans un crescendo qui allie puissance et délicatesse, le duo Motifs interprété avec virtuosité par Marthe Krummenacher et Pierre Pontvianne expose deux corps reliés par les mains jusqu'à l'impossible.

"La question de départ est toute simple : qu’est ce qui motive le mouvement des corps ? À travers un processus de tissage et dé-tissage chorégraphique et musical, j’ai été saisi par des moteurs créatifs aussi concrets qu’impalpables : INTUITION IMMÉDIATE / BASCULE DES FORCES / COLLISION / INFINI / MUSIQUE DE L’INSTANT. Je n’ai pas cherché à maîtriser ces composantes mais plutôt à être sensible à leurs alignements dans le présent. Un peu comme être à l’écoute d’un sentiment."
Pierre Pontvianne

— Pierre Pontvianne 
Il se forme au CNR de Saint-Étienne, puis au CIDC Rosella Hightower. Lauréat du Prix de Lausanne en 1999, il intègre en 2000 le Nederland Dans Theater 2. En 2002, il parcourt l’Europe en tant que danseur freelance alternant des projets avec de grandes compagnies internationales et des projets indépendants. Depuis 2014 il est associé en tant que collaborateur artistique auprès du chorégraphe Medhi Walerski sur ces créations CHAMBER pour l’opéra d’Oslo, AUREUM et GARDEN pour le NDT et pour PRÉLUDE et NATUS avec le Ballet BC. C’est avec la compagnie PARC qu’il développe son travail chorégraphique. Il crée le solo souffle (2012), puis Punkt (2013) - commande SACD, le duo Motifs (2014) et fragment là - sextet à travers passion(s), projet regroupant 9 artistes autour de l’oeuvre de Jean-Sébastien Bach : La Passion selon Saint-Matthieu (2015). En 2016 le solo Janet on the roof voit le jour avec la danseuse Marthe Krummenacher.