En résidence du 17 au 28 mars 2014

En quelques années Jefta van Dinther a imposé une démarche singulière et percutante. Il considère l’écriture chorégraphique comme un processus vivant et en perpétuel mouvement, porté par la physicalité. Il confronte les corps, les énergies, décompose le mouvement, le frotte avec vigueur aux éléments scéniques, à la texture du son et à la lumière.
As It Empties Out est un projet qui s’inscrit dans la continuité des autres projets de Jefta, en le transposant à une échelle plus ambitieuse avec six danseurs choisis pour la force de leur présence à la scène.
La pièce est envisagée comme une séquence délirante résultant de la juxtaposition d’un cauchemar blanc et d’un fantasme sombre. Poser un pied dans le monde de Jefta van Dinther suppose d’accepter de s’exposer à une matière inconnue et forcément troublante, mais aussi d’être payé de retour par une expérience artistique unique.

— Jefta van Dinther
Jefta van Dinther a grandi en Suède avant de déménager aux Pays-Bas où il obtient en 2003 son diplôme de Modern Theatre Dance à l’Amsterdam School of the Arts. Il entame alors une carrière de danseur qui l’amène aussi bien à se produire seul en scène qu’au sein de compagnies, pour des chorégraphes tels que Mette Ingvarten, Xavier Le Roy, Ivana Müller. 
Il devient ensuite lui-même chorégraphe et crée plusieurs pièces parmi lesquelles Kneeding en 2010, Grind en 2011 et This is concrete en 2013. 
Jefta van Dinther a récemment signé une création d’importance pour le Ballet Cullberg, intitulée Plateau Effect.
Il enseigne également son art, partageant ses méthodes de travail et son expérience de danseur. Il est actuellement co-directeur du Master en chorégraphie de l’université de Danse et du Cirque de Stockholm.