Création en juillet 2016 au Monastère Royal de Brou dans le cadre de Monuments en mouvement #2

Pick sculpte le temps et l’espace avec une telle densité qu’il les rend palpables et leur confère une véritable matérialité. Son intérêt pour l’énergie dégagée par les corps en mouvement, l’architecture des espaces et leur dialogue avec les matériaux sonores, a guidé son travail de création vers des lieux atypiques (musées, monastères, abbayes, espaces publics). En 2016, il crée Hydre en complicité avec le Centre des Monuments Nationaux dans le cadre du programme Monuments en Mouvement#2.  

Yuval Pick s’interroge sur la manière de révéler la mémoire du lieu et de l’architecture à travers le mouvement et la composition sonore. Il fait dialoguer les strates temporelles accumulées dans l’espace investi, avec la présence physique des danseurs et celle du public. Chaque espace est ainsi transformé et donne naissance à une nouvelle expérience. Hydre offre ainsi aux spectateurs l’opportunité de réorganiser leur rapport au lieu.
 

La pièce engage le public dans une déambulation en trois étapes. Un premier trio, créé sur une musique tribale électronique impulse le dépassement de soi et répand une énergie dans l’espace avec une véritable vitalité. Le deuxième lieu se fait l’écho d’un cœur battant au rythme des respirations des deux interprètes féminines, un espace exacerbé par une symphonie des syncopes et des mouvements percussifs. Le parcours s’achève avec un quatuor dont les trajectoires dansées sont comme une incarnation des ondulations sonores, des jets d’énergie qui strient l’espace.
 

Hydre
invite à vivre une expérience collective d’un rituel d’une communauté de notre temps.



REVIVEZ L'EXPÉRIENCE "HYDRE AU MONASTÈRE DE BROU" SUR CULTURE BOX
Cliquez ici