Le projet participatifFlowers crack concrete suit son cours, Yuval Pick et le CCNR impulsent une dynamique de projet en direction des jeunes danseurs amateurs et du milieu scolaire pour faire émerger des nouvelles expériences artistiques et sensibles.

Le CCNR et le Lycée Professionnel G. Lamarque de Rillieux-la-Pape, réunis par leur intérêt partagé pour la mise en place de projet d’éducation artistique en danse, mettent en œuvre une expérience de création artistique par le projet Passerelles.
 
Par ce projet les élèves découvriront une expérience singulière en danse, qui donne à réfléchir, à penser, à débattre sur « le vivre et le faire ensemble ».  
Trois classes de l’établissement G. Lamarque ont participé pendant 5 jours à la transmission de la pièce chorégraphique Flowers crack concrete, par Jérôme Oussou du groupe Danser Sans Frontières.

« Comment s’approprier un langage inconnu, celui du corps ? Comment ouvrir son imaginaire à l’influence d’autrui ? Qu’est-ce qu’une démarche artistique ? Que nous apprend la danse sur la communication avec l’autre ? Avec soi ? »


Ils ont présenté leur travail lors d’une Générale devant les élèves du lycée et de l’école élémentaire Cannelas. La restitution finale a eu lieu dans le gymnase le samedi 16 mars à 12h30 pour clôturer la journée des portes ouvertes du Lycées G. Lamarque.    

Transmission : 11 > 15 mars 
Restitution : Samedi 16 mars - 12h30
Gymnase Lycée Lamarque


Retours sur le projet

"Vendredi, lors de la première représentation, c’était émouvant de voir l’état de tout le monde, soit excité, soit stressé, soit content, c’était super."   
Ugo

"Ca m’a appris à me mélanger aux autres. Sur le plan émotionnel, j'étais émue, j'étais contente."
Amina

"Je me suis ouvert aux autres, on a appris à communiquer, à échanger, à s’écouter. La danse était au début un peu compliquée pour moi et les gestes, je ne savais pas ce qu’ils signifiaient mais on nous l’a appris et c’était génial." 
Emeric   

"Sur le plan physique, j’ai découvert que je peux tenir une semaine en dansant 4h par jour en moyenne et je sais aussi que je peux présenter une vraie et belle chorégraphie de 20 minutes. Sur le plan émotionnel, j’ai vécu des choses très fortes, du stress mais surtout beaucoup d’amour, de soutiens et d’amitié créés entre nous." 
Bérangère      

"Ce projet m’a appris à avoir plus confiance en moi et à ne pas avoir peur du regard des autres. J’ai aimé travailler en groupe et découvrir de nouvelles personnes." 
Keldia

"C’était une grande émotion qui commence par le cœur, le corps et qui finit dans les yeux. C’est un projet que je n’oublierai jamais de ma vie."  
Xhoja

"Ce projet m’a appris à surmonter mes peurs et à ne pas faire attention aux regards des gens. Durant cette semaine, tout le groupe était soudé, tout le monde s’entendait bien. Ce projet nous a permis de parler avec d’autres personnes." 
Aminata
  
"Il y a eu beaucoup d’humanisme dans ce projet.  Au début de la semaine, personne ne savait danser et on a réussi à apprendre et à représenter la chorégraphie en une semaine. Grâce à ce projet, j’ai trouvé que la danse était vraiment un art, qu’elle pouvait procurer énormément d’émotions." 
Eléa

"Ce projet m’a appris à ne pas me soucier du regard des gens, à dépasser mes limites physiques et à ne pas juger les autres. Il m’a aussi rapproché un peu plus de la danse contemporaine."
Marie

"Ce projet m’a permis de m’ouvrir plus aux autres, ça m’a vraiment libéré l’esprit comme le corps. Au début, personne ne se parlait mais à la fin, on se prenait tous dans les bras et on chantait ensemble, c’était vraiment une expérience unique et inoubliable.  Nous apprendre toute une pièce en seulement 5 jours, ça relevait de l’impossible mais eux, Sharon, Jérôme et Déborah, ils ont réussi, c’était un pari risqué mais le message qu’ils faisaient passer en valait la peine !"        
Cassandra

"C’était vraiment touchant de reprendre un projet comme celui là, avec les valeurs qu’il porte. Si on m’avait dit que j’allais prendre autant de plaisir, je ne l’aurais jamais cru. Car faire ça, je n’y aurais jamais cru. Ca m’a appris que dans la vie, il fallait parfois sortir de sa zone de confort." 
Camille
 
"Les personnes qui sont venues nous voir ont dit qu’ils avaient trouvé notre prestation très belle, très réussie et incroyable. Ce projet m’a appris à ne pas juger même quand on ne sait pas faire : beaucoup de personnes ne savaient pas danser il y a une semaine et nous avons réussi à faire une chorégraphie de 20 minutes !" 
Kelly

"Mon moment préféré, c’est quand j’ai appris la chorégraphie, que j’ai pu la connaître par cœur."
Laurine

"Je me suis défoulé. J’ai découvert de quelle façon on s’y prenait pour danser, c’était amusant. Les autres élèves m’ont inspiré." 
Fares

"Au début, je ne voulais pas parce que je ne sais pas danser, mais pour finir, j’ai aimé. J’avais envie de toujours continuer. Avec les élèves de l’autre classe, on a commencé à se connaître, on communiquait ensemble. Pour moi, si vraiment tous les élèves du monde entier pouvaient réussir à être tous solidaires, ce serait merveilleux."
Djibrill