Première française

11 juin 2017 : Château de Chavaniac-Lafayette, dans le cadre du festival Les Déboulés de mai, Scène Nationale de Cavaillon
Représenté en double programme* avec PlayBach

Première internationale

3 et 4 octobre 2015 : Kazuo Ohno Festival, BankART Studio NYK, Yokohoma (Japon)
Représenté en double programme* avec loom

Calendrier de tournée

2015
3 et 4 octobre Kazuo Ohno Festival, BankART Studio NYK, Yokohama (Japon) - *avec loom

2016
22 mars Vijećniac, SarajevoSemaine de la francophonie, Institut Français, TEATROSKOP (Bosnie-Herzégovine) - *avec loom
2 avril Teatro Comunale, Giuseppe Curci, Barletta (Italie) - *avec loom

2017
11 juin Château de Chavaniac-Lafayette, dans le cadre du festival Les Déboulés de mai, Scène Nationale de Cavaillon - *avec PlayBach

2018
28 et 29 janvier Théâtre de la Cité internationale, Paris, dans le cadre du festival Faits d'hiver - *avec PlayBach + loom
6 mars LUX, Scène Nationale de Valence - *avec PlayBach
17 mars Biennale Musiques en Scène, GRAME, Lyon -*avec loom
13 avril Espace culturel Tabourot des Accords, Saint-Apollinaire - *avec PlayBach
16 mai Festival Les Musiques, KLAP Maison pour la danse, Marseille - *avec loom
18 mai Espace Paul Eluard, Montbard - *avec PlayBach

2019
4 mai Fête de la danse, Neuchâtel (Suisse) - *avec loom

2020
28 janvier Brétigny - *avec loom

Création pour le festival Kazuo Ohno 2015 de Yokohama.



Lu dans la presse :
"Yuval Pick va à l'essentiel, son travail comporte tous les risques de ceux qui créent dans l'inconnu.El pais, Roger Salas, avril 2010 

Eddies
Eddies
est d’abord affaire de rencontre entre un chorégraphe et un compositeur qui conçoivent leur matériau respectif comme une substance concrète et ondulatoire.  Ici, le son et la musique se propagent et se diffractent, se frôlent et se confrontent.
 
Les quatre interprètes virtuoses prennent le mouvement à bras le corps. Leurs trajectoires sont comme une incarnation d’un univers sonore qui vogue entre lyrisme et futurisme.
Danse et musique sont comme des vagues qui fluent et refluent, des jets d’énergie qui strient l’espace.
Il y a quelque chose d’hallucinatoire dans ce quatuor, comme s’il s’agissait du rituel d’une communauté de notre temps.

Cette pièce peut être proposée en double programme avec la pièce loom ainsi qu'avec la pièce PlayBach.