Le domaine nomade que nous avons créé au Lycée professionnel Georges Lamarque durant l’année scolaire 2013-2014 répondait à plusieurs approches simultanées et complémentaires : Créer, in situ, une visite chorégraphique du lycée par les lycéens - c’est à dire par des corps non danseurs…
Décadrer la vision habituelle et fonctionnelle du lycée chez les élèves eux-mêmes – c’est-à-dire poétiser un lieu de vie…
Transformer une résidence d’artiste habituellement pensée par la pédagogie en une création artistique avec les lycéens – c’est-à-dire inventer une pédagogie par la création.  Laurent Pichaud


À partir d’un travail chorégraphique spécifique sur certains sites emblématiques du lycée Georges Lamarque labellisé «Lycée des métiers des arts et techniques du bois et de la tapisserie», les artistes Laurent Pichaud et Julien Quartier accompagnés de plusieurs groupes de lycéens ont réalisé une série de visites guidées «par et pour le corps sensible» du 
lundi 14 au jeudi 17 avril 2014.

« Lamarque, c’est notre domaine :
nous le connaissons, nous le pratiquons quotidiennement, nous nous y déployons. Et vous allez vivre, donc traverser, ce que nous ressentons dans ce lycée. »