L’identité d’une ville est constituée par tous ceux qui la traversent. Ce sont leurs humanités, leurs échanges et leurs imaginaires qui lui donnent vie.
Après le projet photographique Au bord du vif, le CCNR propose cette année aux habitants de Rillieux-la-Pape de participer à un projet de création inspiré par les sons et la musique de leur ville. 

À partir d’une matière sonore enregistrée et transformée par Yuval Pick et Wilfrid Haberey, un groupe de 19 participants, guidé par Emilie Szikora, traversent un procédé de création chorégraphique qui s’appuie notamment sur les danses d’ensemble issues de différentes cultures. Il s’agit d’une aventure humaine et collective qui met en oeuvre l’effort commun à construire et rêver ensemble. 

Au programme : 25 jours d’ateliers et de répétitions entre septembre et avril et 3 représentations sur le plateau du CCNR.