Équipe artistique

Directeur – Yuval Pick

Directeur – Yuval Pick

Yuval Pick a imposé en quelques années une écriture chorégraphique unique, libérée de toutes les influences qui ont jalonné son parcours d’artiste. De création en création, il approfondit sans cesse son approche du rapport du mouvement à la musique. Il construit des dialogues inédits, entremêle les éléments rythmiques, recompose les espaces.  Dans son approche, aucune matière n’asservit l’autre, pas plus qu’elle ne l’ignore.
Son écriture du mouvement met en oeuvre des actions qui transfigurent les interprètes et l’espace pour édifier une dimension nouvelle qui dépasse les individualités.

" J'ai la certitude que les œuvres d'importance ne peuvent naître que d'une complicité forte entre celui qui conçoit et ceux qui ont charge de donner corps à la danse. Cet art de l'instant et de l'incarnation est intimement lié à ses mediums sensibles, les interprètes. Par conséquent, la notion d'auteur chorégraphique et celle d'interprète constituent deux parties d'un tout et, même si cela semble évident, il m'est important de le préciser comme premier fondement de mon approche de la danse.
Ma recherche est guidée par l’idée que chaque être recèle une connaissance innée que la danse a le pouvoir de dévoiler. Ma tâche de chorégraphe consiste dans la mise en œuvre et dans l’orchestration de ce dévoilement. "



Yuval Pick en quelques dates

1970 Naissance à Petach-Tikva (Israël), 
1981 Intègre une compagnie de danse folklorique,
1987 Reçu à la Bat-Dor Dance School à Tel-Aviv,
1991 Intègre la Batsheva Dance Company, où il interprète Tabula Rasa, Anaphasa, Black Milk d’Ohad Naharin et rencontre William Forsythe, Jirí Kylián, Vera Mantero, Angelin Preljocaj,     
1995 Rejoint la Tero Saarinen Company à Helsinki,
1996 Gagne le Grand prix - Concours international de danse de Paris,
1997 Participe à la création de Dal’Interno de Carolyn Carlson et crée Kvedim sa première pièce, primée au Festival Gvanim de Tel-Aviv,
1998 Crée le duo Nice for a white wedding pour le Festival d’Israël, 
1999 Intègre le Ballet de l’Opéra National de Lyon où il interprète les pièces de Mats Ek, William Forsythe et Jirí Kylián,
2001 Rejoint la compagnie de Russel Maliphant à Londres,
2002 Fonde la compagnie The Guests à Lyon et crée le solo Cotton crown pour la Biennale de Venise à l’invitation de Carolyn Carlson,
2004 Crée le trio Compass au Tobbogan de Décines et Le Sacre pour le Ballet de Lorraine,
2005 Crée le programme Tuning avec Popular music, et le solo Evol,
2006 Crée Strand behind pour le Festival d’Agora de l’IRCAM et CNSMD Lyon,
Présente From a turtle’s diary à la Biennale de Danse de Lyon,
2007 Crée Look white inside au Tobbogan et au Festival international de danse de Cannes,
2008 Crée le duo 17 drops à la Maison de la Danse et le solo Living in pieces pour la Biennale de la danse de Lyon puis /Paon/ pour le Junior Ballet de Genève,
2009 Crée Violet avec les élèves de l’école de danse contemporaine de Montréal, transmet /Paon/ au Palucca Tanz Studio Project à Dresden,
2010 Crée le trio Score aux Subsistances, puis au Centre National de la Danse à Pantin, le trio PlayBach à l’invitation de Carolyn Carlson et The Him pour le Ballet junior-section contemporaine du CNSMD de Paris
2011 Nommé à la direction du Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape
2012 Crée No play hero autour de la musique du compositeur David Lang aux Subsistances à Lyon 
Crée Folks pièce pour 7 danseurs / Biennale de la Danse de Lyon et Théâtre National de Chaillot.
2013 Transmet The him au répertoire du Ballet du Rhin
2014 Crée le duo loom sur la musique de Nico Muhly et Ply pièce pour 5 danseurs avec la compositrice américaine Ashley Fure pour le festival ManiFeste-2014 de l’Ircam
2015 Crée Apnée (corps vocal)  pièce pour 4 danseurs et 6 chanteurs en collaboration avec Samuel Sighicelli et Spirito - Chœurs et solistes de Lyon.
Son mandat à la tête du CCNR est renouvelé pour 3 ans. Jean-Jack Queyranne lui remet les insignes de chevalier de l’ordre des arts et des lettres.
Crée eddies pour le festival Kazuo Ohno de Yokohama puis Are friends electric? pièce pour 6 danseurs autour de la musique de Kraftwerk.
2016 Crée le projet Hydre au Monastère Royal de Brou pour Monuments en mouvement #2.


Photo : © Laurent Philippe