En résidence du 16 au 27 mars 2015

Après Solitudes solo, accueilli en résidence en 2011, Daniel Léveillé revient avec Solitudes duo
Il va explorer la forme du duo et poser la question de l’intime, de ce qui en demeure au sein du monde technologique.
À tour de rôle, deux interprètes viendront sur la scène et exposeront dans toutes leurs complexités et en toute simplicité ces relations de couple. Daniel Léveillé revendique la simplicité et l’imperfection, l’une pour l’épure qu’elle permet, l’autre pour la fragilité qu’elle dégage. 
S’appuyant principalement sur les célèbres Concertos pour clavier de Bach, il va exposer des humanités en mouvement.

— Daniel Léveillé
Il s’initie à la danse à partir de 1977 à l’école de la compagnie Entre-Six et à celle du Groupe Nouvelle Aire, après avoir interrompu des études en architecture. Il a investigué les potentialités de la danse théâtre, avant de revenir depuis plusieurs années à une recherche plus centrée autour du mouvement. 
Amour, acide et noix créée en 2001 lui a valu une reconnaissance internationale. Solitudes solo a reçu le prix de la meilleure oeuvre chorégraphique 2012-2013 décerné par le Conseil des Arts et des Lettres du Québec.