Pour cette nouvelle pièce, Yuval Pick convoque les émotions, celles de ses interprètes et celles de l’assistance. Faire surgir un corps de coeur, comme on dirait d’un corps de ballet, et retrouver la « chair du monde ». Dévoiler les strates, multiples que constitue un corps, éprouver celles de l’espace qui se construit et se reconstruit au fil des traces.

Sur une invitation du Ballet de l'Opéra de Lyon, Yuval Pick revient sur les lieux mêmes où il fut danseur de 1999 à 2001.

Aujourd'hui chorégraphe et directeur du CCN de Rillieux, il a su développer un langage singulier du mouvement. C'est par la mémoire des corps, l'invention des formes, l'expérience de l'espace, que le chorégraphe parvient à toucher à l'essence de son art : l'émotion.

Il créera en avril 2020 une pièce originale pour les danseurs du Ballet de l'Opéra. En collaboration avec le compositeur Max Bruckert, Yuval Pick souhaite s'inspirer du nyckelharpa, instrument suédois de musique traditionnelle à cordes frottées, pour inventer un imaginaire original et envoûtant.