En résidence du 1er au 9 mai et du 21 au 31 mai 2012

« Il faut voir en ce solo la métaphore d’un combat. Celui de créer un mouvement doux et incisif, vital et engagé, dans l’un des temps les plus noué selon moi : le présent. Le corps, comme une arme, cherche à travers le mouvement dansé la place du poétique dans l’ici – maintenant et fait de cette quête son identité. 
Pourquoi « souffle » ? 
C’est un mot que je lie simplement à la respiration. Aussi, ce travail parle indirectement de vivre et de mourir. » 
Pierre Pontvianne

— Pierre Pontvianne

 Il se forme au CNR de Saint-Étienne, puis au CIDC Rosella Hightower. Lauréat du Prix de Lausanne en 1999, il intègre en 2000 le Nederland Dans Theater 2. En 2002, il parcourt l’Europe en tant que danseur freelance alternant des projets avec de grandes compagnies internationales et des projets indépendants. Depuis 2014 il est associé en tant que collaborateur artistique auprès du chorégraphe Medhi Walerski sur ces créations CHAMBER pour l’opéra d’Oslo, AUREUM et GARDEN pour le NDT et pour PRÉLUDE et NATUS avec le Ballet BC. C’est avec la compagnie PARC qu’il développe son travail chorégraphique. Il crée le solo souffle (2012), puis Punkt (2013) - commande SACD, le duo Motifs (2014) et fragment là - sextet à travers passion(s), projet regroupant 9 artistes autour de l’oeuvre de Jean-Sébastien Bach : La Passion selon Saint-Matthieu (2015). En 2016 le solo Janet on the roof voit le jour avec la danseuse Marthe Krummenacher.