En résidence du 8 au 12 janvier + 23 au 30 mars
Démoautomne 2018

L’idée de ce projet a germé quand, spectatrice, j’assistai au concert de l’ensemble Eklekto, qui créait une oeuvre du compositeur japonais Ryoji Ikeda. Lors de cette soirée, j'ai été touchée par l'endroit où le minimalisme formel et la complexité compositionnelle se rencontrent. Ou plus précisément, là où la complexité de la partition définit la forme, la fait surgir. Elle exige une telle virtuosité et concentration des interprètes qu'elle donne lieu à cette épure. Cet endroit précis permet un travail radical qui néanmoins ouvre vers le public. L’image a alors surgi d’un duo pour deux danseuses dont les mouvements répétitifs posent les pulsations rythmiques qui traversent toute la pièce, inlassablement. Autour, trois à quatre danseurs qui mettent en perspective cette danse, tantôt en amenant des éléments scénographiques lumineux qu'ils construisent en temps réel sur scène, tantôt en exécutant une danse invoquée par elle. À la recherche de ce qui peut faire vibrer l'humain malgré lui, que ce soit le son, le mouvement ou la lumière, les valeurs esthétiques." Cindy Van Acker

— Cindy Van Acker
De formation classique, Cindy Van Acker a dansé au Ballet Royal de Flandres et au Grand Théâtre de Genève avant de s’inscrire dans la scène de la danse contemporaine à Genève. Elle crée ses propres pièces depuis 1994 et fonde la Cie Greffe en 2002 à l’occasion de la création Corps 00:00, avec laquelle elle obtient une reconnaissance internationale. Son parcours est marqué par ses collaborations avec Myriam Gourfink, Romeo Castellucci, Victor Roy et par ses collaborateurs au sein de la Cie Greffe.  

Dates et lieux de premières
Création au Théâtre de Vidy, Lausanne, du 13 au 15 avril 2018