Le Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape et l’équipe du Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel ont mis en place un programme d’activités à médiation artistique lié au corps. Ce projet est proposé aux patients du CATTP qui souffrent de troubles psychiques divers, y compris sévères et handicapants. Ils reçoivent des soins dans la durée ou sur des périodes courtes. Selon les attentes des soignants et les spécificités des patients, l’équipe du CCNR propose une série d’ateliers qui s’appuie sur les fondamentaux de la danse : l’écoute, l’espace, l’énergie, le rapport à soi et aux autres. Les ateliers dirigés par une danseuse-intervenante sont construits à partir de mise en situation corporelle individuelle et collective. Les patients travaillent autant de chemins possibles vers une meilleure estime de soi et des autres, tout en ouvrant leur imaginaire.  

Dans un premier temps, un atelier de découverte est ouvert aux patients volontaires pour susciter l’intérêt. Puis pour construire les fondamentaux du projet, des ateliers mensuels de 3 heures de pratique avec la danseuse-intervenante et l’équipe des soignants sont organisés. L’objectif des ateliers est de se rencontrer en expérimentant corporellement ensemble. C’est une façon de faire connaissance, d’établir des liens et d’ajuster les propositions. Les objectifs définis par les soignants sont nombreux et ont pour principaux critères l’amélioration du rapport à son corps, la création de liens et l’expression des émotions.
La notion d’investissement dans un projet a également son importance, les patients sont focalisés sur la durée et la régularité est structurante pour leur développement.   Au cours des séances, les soignants ont constaté une évolution sur le lâcher prise des patients, une confiance dans leur capacité à faire, à réaliser les mises en situation corporelles. Une confiance s’est établie dans le rapport à soi-même et dans le rapport à l’autre.  

Des représentations spectacles et des ouvertures publiques du CCNR sont proposés aux patients accompagnés des soignants pour compléter ces ateliers et enrichir leur culture et leur connaissance des lieux d’arts.