The artistic team

Artistic collaborators

Sharon Eskenazi — Choreographic assistant

She taught choreography and improvisation teacher in several art schools and professionals conservatories in Israel between 2000 and 2011. 
Graduated of the Movement notation Department of the Rubin Academy of Music and Dance in Jerusalem, she continued her studies in France and got a Master degree of the Lumière University in 2013. She is the co-founder of the dance group DSF / Danser Sans Frontières in Rillieux-la-Pape et led the project Passerelles at the CCNR in 2015. She is currently the choreographic assistant of Yuval Pick since 2014 at the CCNR

Max Bruckert - créateur sonore

Guitariste autodidacte de formation, Max Bruckert commence son parcours musical dans le jazz et le rock industriel. Il explore différents modes d'improvisation liés à son instrument, amplifié ou associé à des moyens électroacoustiques (prise de son, montage, ...). Il étudie la composition dans la classe du CNR de Lyon. En 1999, il co-fonde le Kolektif Undata qui propose des formes de musiques électroacoustiques improvisées souvent associées à l'improvisation d’images. Permanent au Grame, Centre National de Création Musicale à Lyon, depuis 2004, il est d'abord chargé des actions pédagogiques puis de l'assistanat des compositeurs en résidence pour la création d'oeuvres mixtes (réalisation des outils informatiques d'écriture en temps-réel et ingénierie du son). Il développe également des logiciels de composition musicale interactifs à destination d'autres musiciens ou des enseignants avec lesquels il collabore.

Bertrand Larrieu — Composer

Since 1999, he realizes musical creations for theater (Craie Theater) or for contemporary dance (Christian Ubl, Yuval Pick, Florent Ottello), video-art mixing (Mathieu Bouvier) or documentary sound recording (Sebastien Coupy), in the frame of which he tries to merge techniques of sound and musical composition. In 2007, he collaborates with the guitarist Damien Cluzel in an improvisation duet. In 2008, he creates his mini documentary Nocturnelike an urban drift mixing interview-voice and music-noise. This inspiration from Nocturneleads him to create the project on-off/pause : twelve portraits are set in music and sound making a real album, both documentary and musical. This approach of “fied recording” becomes the central element of his composition, his wish is to rise up banal and environmental sounds to a status of musicality: create a transient and sensitive landscape made of words, noises and harmony.
He collaborates with Yuval Pick in 2010 for Score and in 2012 for Folks.

Olivier Renouf — Sound director

After training as a psychologist, then as a dancer, Olivier Renouf approaches sound creation by attending the class of electroacoustic music at the CNSMD in Paris. He has collaborated or still collaborates with the choreographers : Georges Appaix, Boris Charmatz, Paco Decina, Herman Diephuis, Odile Duboc, Latifa Laâbissi, Alain Michard, Mathilde Monnier, Emmanuelle Huynh, Martine Pisani and the directors : Hubert Colas, Serge Hureau, Daniel Jeanneteau, François-Michel Pesenti, Christian Schiaretti. He takes part in the creation of multimedia installations with the group Dunes and Le Hall de la chanson, and invents sound environments for museums and exhibitions.

Nicolas Boudier — Light designer

He studied automation and robotic and then was gratuated as light designer at ENSATT and GRIM. He collaborated with a lot of artists as a light designer and as a set designer as well,  Yuval Pick, Joris Mathieu, Lia Rodrigues, João Saldanha, Astrid Takche de Toledo, Shantala
Shivalingappa, Ushio Amagatsu, Pina Bausch, Savitry Naïr, Olivier Meyrou, Stephane Ricordel, Gilles Pastor, Enzo Cormann, Carole Lorang, Le Nordik Balck Theatre, Christian Giriat, Nathalie Royer, Denis Plassard, Philippe Pellen Baldini, Géraldine Benichou, Sylvie Mongin Algan.
He created optical devices, lights and video, in collaboration with Enki Bilal for the exhibition Mécanhumanimal at the Musée des arts et métiers in Paris.
In the same time, he develops his photographic work as well as performances
and art installations in collaboration with Astrid Takche de Toledo.

Sébastien Lefèvre

Formé à Lyon en 1992, il assiste différents éclairagistes et intervient en tant que régisseur pour plusieurs compagnies, dont Travaux 12 et la Cie Stanislas Nordey. Rapidement, il cherche à créer ses propres éclairages. Il conçoit pour la première fois les lumières des ballets de Maryse Delente avec la pièce Barbe bleue en 1999 au Ballet du Nord. Débute ainsi une longue collaboration, avec 16 créations réalisées. Parallèlement les rencontres se multiplient et il devient le créateur lumière de différentes compagnies de danse et de théâtre dont notamment : Alessandro Sciarroni, la Cie Shonen (E. Minh Cuong Castaing), la Cie Sandrine Anglade et prochainement Das Plateau. Toujours au service de chorégraphes ou de metteurs en scène, il souhaite gagner en liberté d’expression en développant un travail de création plus personnel. Il aboutit alors à des oeuvres lumières qu’il propose à plusieurs festivals : à Lyon en 2004, puis Poitiers, Leipzig… Ses créations comme les «Eolights», «L’homme digital» «Oriflammes» et «Caprice» crées pour la fête des lumières de Lyon ont un caractère monumental et cherche à bousculer le paysage urbain. D’autres comme «illusion» dans la cathédrale de Poitiers ou la mise en lumière de l’église de «Trönlindring» (réalisée pour les 20 ans de la révolution pacifique de Leipzig) modifient la perception du public à l’architecture qui accueille son travail. Ses créations: «Eolight», «l’Homme Digital», «les Métronmes Trichromiques», «Oriflammes» ont voyagé à Göteborg, Lausanne, Moscou et Dubaï. «Poésie d’orient lumière d’occident» est installée tous les hivers jusqu’en 2018 sur L’ile Rousseau de Genève.

Bénédicte Jolys — Set designer

Gratuated of Ecole des Beaux-Arts - Rennes and ENSATT, she works for dance, drama and fina arts projects. She was the assistant of Jan Kopp, Nicolas Floc’h and Gilles Touyard, she worked on video production and video recording for the choreographer Alain Buffard and since 2004 worked as a set designer for some theater director (A.Fichet, M.Bachelot, G.Gregory-Fornet…). In 2004, she worked as a set designer at the Théâtre Folle Pensée for the project Pièces d’identités in Saint-Brieuc and in West Africa, she met Alfred Dogbé - a Nigerian author, together they created the project A l’étroit in West Africa. She worked as well for theater directors and contemporary authors : Myriam Marzouki, Christine Letailleur, Charline Grand, Marie-Laure Crochant, Julien Lacroix, Dany Simon, Coraline Cauchi and the collectif Lumière d’Août with whom she is still working.

Ettore Lombardi

Ettore Lombardi a développé sa créativité à travers diverses expériences, dans plusieurs domaines aussi différents que la cuisine, l’enseignement, le théâtre et la mode. À partir de 2008, il se consacre spécifiquement à la mode, travaillant comme designer visuel, consultant et styliste, tant en freelance que pour des entreprises telles que Max Mara et Coccinelle. Depuis 2006, il collabore aux créations d’Alessandro Sciarroni comme consultant en stylisme, scénographie et costumes.

Paul Andriamanana

Après des études de design (ESAA Duperré), il intègre le département concepteur costume de l’ENSATT de 2013 à 2015. Il rencontre durant cette période Dominique Fabrègue, costumière de danse, qui devient son professeur au long-cours. Costumier pour le théâtre (Théâtre des Lucioles, Anne-Laure Liégeois...), il revient à la danse et commence à collaborer avec le CCNR en septembre 2016 en réadaptant les costumes de plusieurs pièces de Yuval Pick. Il signe sa première création pour la danse contemporaine en octobre 2017 avec le Collectif ES puis assiste Ettore Lombardi sur Acta est Fabula de Yuval Pick, créée en janvier 2018. Lauréat de la première édition du concours "Création en Cours" en 2016, qui lui permet d'écrire sa première pièce MARCHER pour une centaine d'enfants, il participe aussi au projet d'action culturelle en milieu scolaire du CCNR.